Paul Balmelle


Témoignage lu lors des obsèques de Paul

Ce dimanche 7 avril, dans la maison de campagne familiale de Gordes, Paul nous a quitté. Il a vécu sa Pâque, il est arrivé « à bon port ». Une immense émotion traverse la famille des pèlerins de saint Gilles, tellement Paul était présent depuis 1983, – 36 ans bientôt ! – comme pèlerin et guide sur toutes les Routes mais aussi comme fidèle secrétaire de l’Association des Chemins de St Gilles. Mémoire de l’association, il ne conservait pas seulement la liste de tous les pèlerins dans son ordinateur, mais il gardait dans sa mémoire les visages des marcheurs, ceux d’un jour, d’une route, comme ceux des plus réguliers, des plus tenaces, des plus durables…

Paul a traversé les différentes étapes de la vie du Pèlerinage de St Gilles depuis la fondation de l’association des « Chemins de saint Gilles » par Mgr Jean Cadilhac, après l’arrivée des chemins de l’été 1983, car « il faut qu’il y ait un gardois dans le bureau »… jusqu’à ce prochain chemin de Pont-Saint-Esprit qui marchera sans lui.
Cette année où les pèlerins de St Gilles réfléchissent ensemble au sens de l’Appel, Paul donne un magnifique exemple de réponse dans son élan de vie.

Paul a été chercheur de Dieu, porteur de joie et de fraternité, « Dieu l’avait fait partir » comme Abraham sur les Routes, afin que maintenant il trouve la réponse, qu’il « rentre à la maison », comme le dit notre chant du pèlerin !

Paul, mon ami, tu avais déjà franchi tant d’obstacles de santé, que nous te pensions immortel… Nous plaisantions gaiement sur ton rôle de secrétaire perpétuel de notre Association des Chemins de saint Gilles dont tu es un des pères fondateurs.
Nous envisagions sans problème de te garder encore longtemps parmi nous avec ta faconde, tes éclats tonitruants et surtout ta grande bonté.
Ton amour de la nature que tu t’appliquais à nous révéler année après année, ton témoignage émouvant de ta rencontre bouleversante avec Dieu et ton dévouement inconditionnel aux ” Chemins de Saint Gilles”, sans compter ton hospitalité généreuse avec la complicité de Marie-Jeanne, vont nous manquer irrémédiablement…
Nous nous sentons orphelins et regrettons déjà ta voix de basse caverneuse qui résonnait dans nos oreilles lors de nos célébrations !
Tu vas rencontrer Celui que tu as aimé et suivi toute ta vie. Qu’il t’accueille dans sa Lumière et dans sa Paix.
Ne nous oublie pas, toi qui vis à présent dans les “demeures éternelles” car nous, nous ne t’oublierons jamais.

A Marie-Jeanne ton épouse, à Christine, Bruno et Jean-Louis ses trois enfants, à tes 10 petits-enfants et tes 2 arrière-petits-enfants, nous disons notre amitié pèlerine et notre communion de prière.

Texte rédigé par Luc Mellet,
Marie-Jeanne Balmelle,
Bruno et Sylvie Claviéras

Témoignage d’André Chapus, prêtre pèlerin

Je suis triste de n’être pas au milieu de vous en ce moment…  Je suis surtout très triste du départ si rapide de Paul. Il était de ces hommes dont on n’imagine pas de se passer un jour : vendredi, avec Marie-Jeanne et Marcel, nous préparions ensemble la route de Pont St Esprit… L’itinéraire est prêt…

Paul disait volontiers que c’est grâce à moi qu’il avait retrouvé la foi. Et je répondais invariablement que c’est Dieu qui s’était servi de moi pour la rencontre… Je me souviens de cette rencontre quelque part sur la Regordane en août 1982… Je me souviens surtout de ces chemins, de ces marches en Camargue, dans les Alpes, en Cévennes et dans tous ces chemins de pèlerinage. Je me souviens surtout de ces temps de partage, de cette vie échangée au rythme des pas, de la prière et du silence dans les matins d’été ou de printemps, de tous ces pèlerins qui mettaient leurs pas dans ses pas….

Le thème du pèlerinage est cette année : « l’appel, élan de vie ». Nous l’avions approfondi ensemble en février dernier. Dimanche, Paul a répondu à l’appel ultime, celui de la vie, celui du chemin, celui de St Gilles… Nous continuons ensemble le chemin, celui de la réponse à un élan de vie : Paul nous précède, nous suivons ses traces…

Au sein de la grande famille des pèlerins, nous nous sentons tous un peu orphelin. J’ai perdu un frère, un ami, celui grâce à qui tout a été possible…

Je veux dire à Marie-Jeanne, à ses enfants et petits-enfants, à tous ses proches, aux pèlerins et aux amis, toute mon affection, ma proximité et ma prière…

Pèlerins mes frères, en avant !

Texte lu lors des obsèques

Témoignage de Gille Tremblay

Paul nous a quittés hier et nous pleurons la séparation d’un grand bonhomme. Cependant Paul demeure pour beaucoup d’entre nous l’âme des Chemins de Saint Gilles.

Oui, il a incarné le visage du pèlerin, du croyant qui s’est mis en route à l’appel de Mgr Cadilhac pour rendre vie à ce “pèlerinage différent des autres où le corps est aussi bien impliqué que le cœur,” et à organiser avec bien d’autres marcheurs de notre temps “un pèlerinage qui nous permet d’apprendre à vivre autrement”.

 Aujourd’hui l’œuvre de Paul continue dans ces dizaines de pèlerins qui cheminent à chaque saison vers le sanctuaire du saint ermite du Gard.

En marchant à ses côtés, j’ai senti en lui cette soif d’eau vive qui seule ravit le cœur humain et le conduit vers une joie profonde et intarissable. Je crois que Paul a maintenant répondu à cet appel.

Paul, merci de ta vie qui a témoigné et qui continue à nous lancer sur le Chemin… A notre prochaine rencontre !

Ton frère pèlerin, Gilles.


Entretiens de Paul Balmelle et André Chapus avec Hélène Sauvignon sur Radio Ecclesia à propos des Chemins de saint Gilles

Cinq parties :

Émission de l’Oliveraie enregistrée
en février 2019.

.

.

Hommage enregistré sur Radio Ecclesia

Par Marcel Peter et Sylviane Biot-Laporte

.